La grande bascule


par Jean-Dominique GIULIANI
Président Fondation Robert Schuman

La grande bascule

L’inexorable mouvement de globalisation, accéléré par les avancées scientifiques et leur diffusion, semble marquer un temps d’arrêt politique. La carte du monde pourrait en être redessinée. Car c’est bien à une grande bascule que nous assistons. 

L’émergence d’un grand nombre de nations tire de la misère des milliards de personnes; l’usage de la force ne permet plus de gagner les conflits; jamais les femmes et les hommes n’ont été aussi mobiles et plus de 250 millions de personnes ont migré; l’étirement géographique des chaines de valeur a peut-être atteint ses limites; les pays les plus confortables ne font plus d’enfants; il n’y a jamais eu autant de liquidités financières disponibles et autant de besoins publics et privés non satisfaits. Les inégalités sont devenues insupportables aux opinions, même lorsqu’elles se sont réduites comme en Europe. Les migrations et les enjeux environnementaux portent jusqu’aux décideurs des exigences de résultat très fortes. Nous avons réellement changé de monde et d’époque. Et si jamais depuis longtemps la planète n’a connu aussi peu de conflits, le sentiment général est qu’elle en prépare de nombreux. En résulte une contestation du modèle démocratique que nous souhaitons universel, au profit d’un « illibéralisme » autoritaire, dont le nombre des partisans s’accroit. L’autocratie gagne du terrain. Le multilatéralisme et le libre-échange sont remis en cause par un repli national, voire local. La défense de la planète et des grandes causes collectives sont reléguées au second rang au profit des extrêmes et du nationalisme.

Une nouvelle ère s’ouvre donc pour l’Europe, qui incarne largement le modèle à abattre. Elle avait des rivaux, elle compte désormais de vrais ennemis. Le plus petit continent du monde par la géographie a jusqu’ici profité très largement de l’accroissement des échanges et affiche les meilleures performances pour l’amélioration des conditions de vie de ses habitants. Démocratie, Etat de droit, solidarité, protections multiples, santé, confort, législation environnementale, autant de succès, finalement improbables il y a encore 70 ans. L’Europe, s’il faut la parfaire et la réussir, c’est aussi pour le monde !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information des Ateliers de l'Universel.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Information

Ce site utilise des cookies pour enregistrer des informations sur votre ordinateur. Parmi ces informations, certaines sont essentielles au bon fonctionnement de notre site. D'autres nous aident à optimiser la visite des utilisateurs. En utilisant ce site, vous acceptez d'utiliser ces cookies. Consultez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.